etiquette-croquettes-chien

Apprenez à décoder la composition des croquettes pour chien

Devant l’offre pléthorique du rayon d’alimentation pour chien que cela soit en animalerie ou en ligne, vous devrez à un moment ou à un autre vous intéresser à la composition des aliments qui vous sont proposés. En effet, la santé de votre animal en dépend et vous allez découvrir que tous les aliments et les croquettes en particulier ne se valent pas. Cet article a pour but de vous guider dans le décryptage des étiquettes des croquettes pour chien.

La réglementation concernant la nourriture animale

Les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie sont soumis à des obligations de qualité et de sécurité alimentaire en vertu de la réglementation européenne. Ces obligations sont définies dans le règlement CE 183/2005 sur la sécurité alimentaire et le règlement CE 853/2004 sur les denrées alimentaires spécifiques à l’alimentation animale.

Voici quelques-unes des obligations auxquelles sont soumis les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie :

  • Respect des normes de qualité et de sécurité alimentaire : les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie doivent respecter les normes de qualité et de sécurité alimentaire définies par la réglementation européenne.
  • Étiquetage et informations sur les produits : les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie doivent fournir des informations complètes et précises sur les produits, notamment sur les ingrédients utilisés, la date de durabilité minimale et les instructions de stockage et de préparation.
  • Contrôles de qualité : les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie doivent mettre en place des systèmes de contrôle de qualité pour s’assurer que les produits répondent aux exigences de qualité et de sécurité alimentaire.
  • Traçabilité et traçabilité : les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie doivent être en mesure de retracer l’origine des ingrédients utilisés et de suivre les produits tout au long de la chaîne de production, de la distribution et de la vente.
  • Respect de la réglementation sur les additifs et les conservateurs : les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie doivent respecter les réglementations sur l’utilisation d’additifs et de conservateurs dans les produits alimentaires pour animaux de compagnie.

Il est important de noter que ces obligations s’appliquent à tous les fabricants de croquettes pour animaux de compagnie, qu’ils soient basés en Europe ou à l’étranger. Les produits alimentaires pour animaux de compagnie qui ne respectent pas ces exigences peuvent être retirés du marché. (pour plus d’information, consultez le site du Ministère de l’agriculture concernant l’alimentation animale).

Un problème : Le manque d’informations précises de la part des fabricants

Les fabricants d’aliment pour animaux profitent de la faiblesse du cadre réglementaire pour nous donner le minimum d’information sur la composition des croquettes.

Cela impose aux consommateurs d’aller au-delà des messages et slogans marketing qui ne sont bien souvent fondés sur aucune étude scientifique indépendante et de faire ses propres recherches. Cela commence bien souvent par savoir lire et comprendre une étiquette de sac de croquettes.

etiquette-ownat

L’analyse de la composition des croquettes

A l’arrière du sac, vous trouverez le tableau de composition donnant les pourcentage et le type de chaque ingrédient entrant dans la fabrication des croquettes.

1- Les protéines dans les croquettes chien

Le premier ingrédient doit être de la viande ou du poisson (protéine animale). Comme expliqué plus haut, le chien est un carnivore. Sa nourriture doit contenir un fort pourcentage de protéine d’origine animale, idéalement proche des 40% et pas en dessous de 25%.

Attention à la formulation des ingrédients : une formulation floue sur le type de viande ou bien un ingrédient composé « viandes et sous produits animaux” permettent au fabricants d’adapter sa recette comme bon lui semble. Il n’a alors aucun engagement sur le % de viandes ou de sous-produits. Dans ce cas, il vaut mieux éviter.

Préférez une dénomination précise du type de protéine animal comme “poulet frais” ou “saumon frais”. Préférez également les aliments frais aux aliments déshydratés ou en poudre. Certes, c’est plus cher mais la qualité est bien meilleure.

Il existe également une tendance à remplacer les protéines animales par des protéines végétales (croquettes vegan). Outre le fait que dans ce cas le taux de glucides augmente considérablement, les acides aminés contenus dans les protéines végétales ne sont pas suffisants pour le chien. Sauf indication de votre vétérinaire, préférez vraiment les protéines animales pour votre chien.

2- Les matières grasses

On a souvent entendu la phrase “le gras, c’est vie !”, mais il ne faut pas en abuser. Les matières grasses sont nécessaires mais elles sont extrêmement caloriques (9 joules pour 1 gramme de lipides). Si les croquettes sont trop riches en matières grasses, vous devrez réduire les quantités pour limiter l’apport calorique et par conséquent, l’apport en protéines en sera également réduit, ce qui n’est pas souhaitable pour la santé de votre animal.

Donc, assurez-vous que le taux de matières grasses soit inférieur à 20%.

3- Le taux de cendres

Vous verrez souvent le terme “taux de cendres” ou  parfois « matière inorganique” ou “matière minérale”. De quoi s’agit-il ? Le taux de cendres dans la composition de croquettes pour chien fait référence à la quantité de cendres présente dans le produit. Les cendres sont les résidus minéraux qui restent après la combustion de la nourriture et qui sont composées principalement de sels minéraux tels que le phosphore, le calcium, le potassium et le sodium. Un taux de cendres élevés n’est pas forcément un bon signe car il peut révéler une forte présence d’os et de carcasse d’animaux.

Mon conseil est de rester sur des croquettes présentant un taux de cendres proche ou inférieur à 9%.

4- Le taux de Calcium et de Phosphore

Le calcium et le phosphore sont des minéraux importants pour la santé des chiens. Ils sont nécessaires pour maintenir la santé des os et des dents, ainsi que pour la croissance et le développement des animaux.

Le calcium est un minéral essentiel pour la formation et la réparation des os et des dents. Il joue également un rôle important dans la coagulation du sang, la contraction musculaire et la transmission des impulsions nerveuses.

Le phosphore, quant à lui, est un minéral qui intervient dans de nombreuses fonctions de l’organisme, notamment dans la formation des os et des dents, la production d’énergie et la régulation du métabolisme des protéines, des graisses et des glucides.

Il est important de maintenir un équilibre adéquat entre le calcium et le phosphore dans l’alimentation des chiens, car un déséquilibre peut entraîner des problèmes de santé tels que des troubles osseux et des troubles du métabolisme des minéraux.

Sur la base des recommandations de la FEDIAF (Fédération Européenne de l’Industrie des Aliments pour animaux Familiers), la teneur en calcium à ne pas dépasser est de 1,5% et celle du phosphore ne devrait pas être supérieure à 1,2%.

5- Le taux d’humidité dans les croquettes

Ce taux indique le pourcentage d’eau dans la croquette. Par définition, les croquettes sont une alimentation sèche. Cela permet une conservation longue, mais elles ne procurent pas le niveau d’hydratation nécessaire à votre animal. En effet, le taux d’humidité des proies naturelles d’un animal carnivore oscille entre 65% et 80% (poulet, souris, etc…).

C’est pourquoi il est donc absolument nécessaire de fournir de l’eau en quantité à votre chien tout au long de la journée.

Le taux d’humidité d’une croquette devrait se situer entre 8 et 10%. Au-dessus de 10%, on peut s’interroger sur la composition car si la croquette contient trop d’eau, ce sera au détriment d’un autre ingrédient (et l’eau ne coûte pas cher par rapport à de la viande par exemple).

composition-ownat
Exemple d’une composition de croquettes Ownat

6- Les fibres dans l’alimentation des chiens

Les fibres / cellulose sont un type de substance nutritive qui se trouve dans les plantes et qui ne peut pas être digérée par les enzymes digestives des animaux. Elles jouent un rôle important dans l’alimentation des chiens, car elles aident à maintenir la santé de leur système digestif et à prévenir certaines maladies.

Voici quelques-uns des rôles joués par les fibres dans l’alimentation des chiens :

  • Aide à la digestion : les fibres solubles, telles que la pectine et la gomme, retiennent l’eau dans le système digestif et aident à réguler le transit intestinal. Elles peuvent ainsi prévenir la constipation et les troubles digestifs tels que la diarrhée.
  • Soutien du système immunitaire : les fibres insolubles, telles que les celluloses et les lignines, aident à nettoyer le système digestif en stimulant le passage des selles. Elles peuvent ainsi aider à prévenir les infections et les maladies intestinales.
  • Contrôle de la satiété : les fibres peuvent aider à réguler la sensation de faim en ralentissant la digestion et l’absorption des nutriments. Elles peuvent ainsi être utiles pour contrôler le poids des chiens.

Il est recommandé de veiller à ce que les croquettes pour chien contiennent une quantité adéquate de fibres, mais il est également important de tenir compte de la qualité et de la digestibilité des fibres. Les croquettes de haute qualité contiennent généralement des fibres de haute qualité, telles que des fibres végétales et des sources de fibres fermentables telles que les fructo-oligosaccharides (FOS) et les manno-oligosaccharides (MOS). 

Les experts en nutrition animale recommandent un taux de fibres entre 2 et 3% (plus élevé pour le chien âgé et plus faible pour le jeune chien).

7- Les glucides dans l’alimentation du chien

Il faut savoir que les glucides sont nécessaires à la fabrication des croquettes car l’amidon (un glucide complexe) permet de mouler la croquette et de faire en sorte d’agglomérer tous les ingrédients entre eux. Sans amidon, la croquette sera de la poudre.

Les croquettes pour chien peuvent contenir différentes sources de glucides, telles que :

  • Du blé
  • Du maïs
  • Du riz
  • De la farine de pois
  • De la farine de lentilles
  • De la pomme de terre
  • De la patate douce
  • De la farine de manioc
  • Du sucre

Une trop grande teneur en glucides va provoquer les mêmes réactions métaboliques chez votre chien que chez vous, à savoir, un pic de glycémie, suivi d’un pic d’insuline qui va augmenter le stockage des graisses. Une alimentation régulière avec un pourcentage élevé en glucides va forcer l’organisme à produire de plus en plus d’insuline pour faire baisser la taux de sucre dans le sang et initier un mécanisme d’insulino-résistance.

Il en résulte des risques pour votre animal de développer des pathologies comme le surpoids et l’obésité, du diabète de type 2, des maladies cardio vasculaires, etc….

Le problème est que le taux de glucides n’est que rarement, voire jamais indiqué sur l’emballage des croquettes. Il faut donc le calculer par la formule suivante:

Taux de glucides = 100 – (% de protéines + % cendres + % d’humidité + % de graisses + % de fibres)

Le taux de glucides dans la croquette devrait être inférieur à 20% pour éviter tout risque pour la santé de votre chien.

Voilà, vous avez entre les mains tous les critères pour faire une première sélection dans cette jungle des croquettes pour chien. 

Encore une fois, dans le cadre d’un changement d’alimentation, prenez le temps de faire une transition alimentaire dans les règles de l’art.

Ensuite, observez votre chien car c’est bien lui et les réactions à sa nouvelle alimentation qui seront essentielles. Vérifiez l’aspect de ses selles, son énergie, ses poils, ses dents. c’est un ensemble de paramètres qui vous feront valider si oui ou non vous avez fait le bon choix de croquettes.

En cas de doute, consultez un vétérinaire ou un nutritionniste animal pour vous aider à choisir les croquettes qui conviennent le mieux à votre chien et à ses besoins nutritionnels.

Retour en haut